Maybe that mad girl was right...

11 mars 2018

Sea Of Emotions

seaside-1149687_960_720 (1)

i'm lost

je n'arrive plus à bouger

je n'arriverais jamais à être heureuse

que ce soit au boulot

ou dans ma vie personnelle

et je n'arrive même pas à reflechir, à me poser en ce moment

i'm alone

Posté par Lily Mad à 23:07 - Commentaires [0] - Permalien [#]


28 février 2018

Je suis si fatiguée...

je me retiens tout les jours, de hurler ce que je ressens vraiment. Je m'adapte, je rale mais mon coeur est encore plein d'amertune et de ressentir negative. Et pas ce froid, cette envie de rester au lit et de laisser la vie se déroulait sans moi est encore bien présente.

Mais chut, cachons là, sous l'ironie, le râlage ou des traits d'humour.

Mais chut, allons dormir, je suis si fatiguée...

Posté par Lily Mad à 22:58 - Commentaires [0] - Permalien [#]

18 février 2018

j'ai peur

are-all-religions-the-same-2 (1)

Demain, j'ai un entretien pour quelque chose qui aurait pu changer ma vie, sauf que comme d'habitude je vais me saboter. 

depuis que je sais que j'ai cet entretien j'aurais du bosser pour combler mes lacunes et mettre tous les chances de mon coté, mais j'ai peur. De pas être à la hauteur de ce job, de ne pas être capable.

A chaque fois, les gens pensent de moi que je vais toujours m'en sortir, ils ne se font pas de soucis pour moi. Moi oui !!!

 Je n'arrive pas à m'y mettre. 

Le pire, c'est que mardi matin, j'ai un autre entretien qui peut aussi changer ma vie, qui me fait moins peur ou je sais que ce qu'on me demande, je sais faire, enfin plus que sur celui de demain, c'est moins effrayant même si c'est aussi sur de long terme mais ça n'est pas explicite. 

Mais l'entretien de demain me fait plus envie, car ce qu'il me promet sur le long terme, c'est des responsabilités, d'avoir une place dans le cabinet.

Être reconnu, travailler sur des dossiers importants et monter les échelons.

Mais pour cela, il aurait fallu que je travaille dur pour l'entretien mais aussi après l'entretien.

Je ne sais pas comment exprimer ce que je veux dire.

Je n'ai pas peur de travailler dur. Je n'attends que ça!!

Mais là ça veut dire aussi se remettre dans les études car si je veux monter les échelons, il aurait fallu que je valide des diplômes au fur et à mesure.

Et j'ai peur, je n'ai jamais été une fille intelligente.

Je perds tout mes moyens pendant les examens ou contrôle a part ce qui est mathématique mais tous ce qui nécessite de l'ecriture je suis pas à l'aise. Je suis pas de genre à ressortir du par coeur.

et ça me fait peur...

Enfaîte, si je réussissais cet entretien ça me confronte dès le début à ce que je ne sais pas faire.

et j'ai peur de décevoir, que passer la période d'essai, on me dises, on ne vous garde pas c'est pas possible

Vous n'êtes qu'un imposteur.

j'ai peur de ça.

je suis un carrefour de ma vie et j'en aurais d'autres, comme j'en ai deja eu tout au long de ma vie, et je vais encore echoué. 

je sais que je me donne pas à fond, car comme ça si j'échoue je me dis que je me suis pas donnée les moyens de réussir car si j'échouais et que je me donnais les moyens, je me sentirais encore plus comme une merde que je le suis déjà.

je veux dire je suis quelqu'un d'horrible 

pourquoi je merite le bonheur 

et c'est ce que cet entretien pourrait être

un début de bonheur même si je sais que le travail ne serait pas facile que je vais en chier

mais j'aiderais des entreprises, je ferais ce que j'aime et je pourrais evoluer si je me bouge les fesses

mais non, ça ne seras qu'un entretien de plus 

et un autre des mes regrets dans la vie

Posté par Lily Mad à 13:14 - Commentaires [0] - Permalien [#]

10 février 2018

Love ...

2017-valentine

 

C'est marrant. Enfin je sais pas si c'est si marrant que ça, mais quand je suis dans une période comme en ce moment. Disons le franchement une période de déprime. Ou je vois tout en noir et même si parfois je m'efforce d'être positive enfin surtout devant les gens au boulot. C'est toujours dans ces moments là où mon célibat se rappelle à moi.

Je veux dire, oui dans les moments où ça va à peu près, il m'arrive parfois de me dire que j'aimerais bien la tendresse de quelqu'un mais pas autant que dans les moments de déprime. Ce qui est totalement contradictoire comment je peux penser que quelqu'un peut m'aimer alors que je me répugne. Personne ne pourrais jamais vouloir de moi. Mais je le vis très bien la plupart du temps.

Enfin je crois, j'avoue que quand je suis dans cet état, j'essaye de m'auto-analyser qui est un peu l'idée de ce blog, de mettre mon auto analyse en écrit mais qu'au bout d'un moment s'auto-analyser est contre productive. et je pense que je suis arrivée à ce point.

il faut que je consulte. je le sais, il faut que je prenne le temps, mais plus facile à dire qu'a faire.

Bref revenons au sujet, oui je crois en l'amour enfin j'ai envie d'y croire mais j'ai l'impression que pour moi c'est pas possible, je suis trop névrosée, indépendante tout en étant tellement dépendante au niveau affectif même si le fait de mettre pris des claques au niveau amicales n'a fait que renforcer mes remparts et de me protéger encore plus face à "l'amour".

Mais n'essayons pas de me trouver des excuses, il faut aussi le reconnaitre, je suis vraiment pas jolie. déjà je ne rendre pas dans les critères de beauté de la société avec mon 1m60 et mes 82 kilos et même si j'arrive UN JOUR à perdre ces kilos, je suis d'une banalité sans nom. alors qu'on soit clair même si je pense que j'ai été conditionnée par la société si je veux perdre c'est pour moi (et non ce n'est pas une phrase bateau (enfin je crois pas)), car depuis cette hivers j'ai pris 7 kilos et je me trouvais deja grosse mais alors là c'est le summun, du coup si deja je redescend à 75 je serais contente. Enfin je dis ça, on en reparlera quand j'y arriverais car je pense encore changer d'avis d'ici là.

Bon désolée je pars dans tout les sens, je pensais n'avoir rien à dire puisque je n'ai rien fait et penser de la journée et voilà que je me mets à écrire, des phrases qui n'ont ni queue ni tête.

bref tout ça pour dire qu'avant même de trouver quelqu'un je dois m'apprendre à m'aimer.

Car excusez moi mais même si j'avais quelqu'un j'aurais comme même mes phases de bad.                                                               je ne m'aime pas, le fait que quelqu'un m'aime ne vas pas résoudre ce problème alors pourquoi j'ai l'impression que ça serait plus facile?

je blame les films d'amours que j'ai consommée, je suis une romantique dans l'âme même si je sais que ce n'est qu'une illusion dans ce monde. 

et le pire c'est que je viens de me rendre compte que j'ecris ça 4 jours avant la saint valentin. Qui pour moi est une arnarque et juste un truc de plus pour consommer dans notre monde qui n'a pas deja assez d'excuses pour dépenser son argent.

et vous pourvez dire ce que je suis aigrie mais même si j'avais quelqu'un, je dirais la même chose car pour moi celebrer son amour de l'être aimée doit se faire tout les jours.(où quand on se voit, si c'est une relation longue distance)

 

ENFIN BREF JE ME SENS SEULE

Posté par Lily Mad à 21:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]

06 février 2018

Ca va?

 

dreamstime_s_32766203 (2)

La question que tous les matins au boulot, on entend. Mais les jours où ça va pas, on ne le dit pas, on dit qu'on est fatiguée, crevée de notre nuit,  ou de la semaine.

Mais jamais la vraie réponse.

Car la personne qui l'a pose s'en fiche c'est comme bonjour, cette phrase n'a plus aucun sens aujourd'hui.

 

Et puis je ne sais pas vraiment moi même comment ça va, c'est une tornade d'emotions, de questions qui s'agite en moi, et je n'arrive pas à décider ...

 

Ca va?

 

Posté par Lily Mad à 21:14 - Commentaires [0] - Permalien [#]

04 février 2018

il faut bien un début...

je sais pas ce que je fais, si je sais je viens de créer un blog, mais pourquoi. je n'en sais rien.

Enfin si je sais parce que je me dis que je dois écrire ce que je ressens même si je ne sais pas écrire. 

Pourquoi pas dans un cahier me dirais-vous, j'en ai pleins que je n'utilise pas et pourtant un blog.

Car je suis plus souvent sur l'ordi alors peut être, cela seras plus facile de m'y tenir sur ordi que sur papier. 

Après j'aurais pu faire un document, mais là ce qui est bien c'est que je fais un message pour une journée même si je sais très bien que je n'arriverais pas à tenir d'écrire même une phrase par jour. mais si j'arrive au moins à faire un post par semaine cela seras déjà bien.

et peut être que cela me permettras de suivre mon évolution et m'aider dans le tourbillon des émotions que je ressens et que je n'arrive pas vraiment à exprimer.

je me sens seule, perdu et je pense que je serais mieux pour tous le monde si j'avais le cran de quitter ce monde mais je suis trop lâche pour le faire. 

bref je suis là pour ça pour mettre à plat mes idées et mes interrogations sur la vie et sur ce que je suis devenu depuis mon enfance enfin surtout mon adolescence.

je suis dans l'année de mes 28 ans et j'ai l'impression de n'avoir rien fait de ma vie.

D'être bloquée, de ne rien faire alors que le reste du monde avance.

Peut-être devrais le dire aussi, mais quand j'ai eu 22 ans on m'a diagnostiqué une bipolarité, enfin on m'a passer un fascicule pour m'expliquer la bipolarité et ensuite on m'a mis sous Lamictal. Enfin la psychiatre que j'avais décidée d'aller voir comme je me sentais pas bien mais on a vraiment jamais parler de ça. Mais elle a fait comme même du bon boulot et le lamictal aussi car je suis allée mieux au bout d'un ans j'ai arrêtée le traitement car je me sentais "bien" et qu'il me faisait vomir. Et puis j'ai eu un épisode "maniaque" et comme je ne voulais pas de lithium, et que comme j'allais "bien", je n'avais plus rien à lui dire, j'ai arrêtée d'aller la voir. 

Alors peut être qu'on m'a mal diagnostiqué et peut être que je ne suis pas bipolaire. Mais me voilà à 28 ans, a essayer de repousser mes envies suicidaires et mon dégoût de moi depuis au moins 2-3 ans, mais j'ai l'impression que je suis arrivée à la limite. 

Il faut que je me prenne en main, je sais qu'il faut que je retourne voir quelqu'un mais je ne prend pas le temps. j'enchaine les missions d'interim ou lieu de m'occuper de ma santé même si je sais que je dois le faire. 

c'est pour ça que je décide d'ouvrir ce blog pour faire un premier pas, et que quand j'irais voir quelqu'un, avoir des choses concrètes à lui dit et à me rappeler quand cela va mal, la fréquence de mes coups de mou, de mes projets enfin de ma vie tout simplement. et de savoir ce qui ne tourne pas rond chez moi.

et je ne pense pas que quelqu'un liras ce blog à part moi mais si c'est le cas, je voudrais m'excuser des fautes d'orthographes et surtout lui dire que tu n'es pas seul ou seule car si tu as lu ces lignes c'est que tu te sens peut être tout aussi perdu que moi dans ce monde.

 

 

Posté par Lily Mad à 21:50 - Commentaires [0] - Permalien [#]